Publié le 7 février 2019

Comment adapter son SEO à la recherche vocale ?

Intéressant cet article ?

[Total : 4    Moyenne : 4.5/5]

Nous avons déjà un pied dans le futur ! Grâce à la recherche vocale, il est devenu aujourd’hui tout à fait normal de donner des ordres ou de poser des questions à son smartphone ou son enceinte connectée. Fonctionnant grâce à un logiciel de reconnaissance vocale associé à une intelligence artificielle, ces derniers ont permis la création de Google assistant, Siri, Alexa, etc. Leur rôle ? Rendre possible les échanges vocaux entre machine et être humain et ainsi répondre à des questions simples comme « Est-ce qu’il fait beau cette après-midi ? » ou encore effectuer une action comme « Appeler maman ».

La recherche vocale : un phénomène mondial

on estime qu’en 2020, 50% des recherches Google se feront par la voix.

La recherche vocale est une pratique en pleine évolution. Majoritairement présente aux États-Unis, près de 60% des sondés font leurs recherches à voix haute et 42% des utilisateurs de Google l’utilisent quotidiennement ! En France elle évolue également mais 57% des Français restent encore frileux à adopter cette pratique. Selon certaines études, on estime qu’en 2020, 50% des recherches Google se feront par la voix. Cette pratique n’est pas qu’une tendance, mais une véritable révolution dans la recherche web !

– Source : Google UK – ComScore – Search Foresight

La saisie vocale crée des requêtes plus longues

des requêtes plus longues pour un contenu plus riche

Un site web doit constamment s’adapter à l’utilisateur et aux évolutions des moteurs de recherche. La dictée vocale offre aux internautes une nouvelle forme de recherche ainsi que de belles opportunités stratégiques. Ce phénomène doit être pris en compte dans votre stratégie de référencement naturel.

En moyenne, une requête écrite est composée de 3 mots, tandis qu’une requête dictée est une phrase complète. La diction orale est plus rapide que la saisie du texte, mais entraîne des requêtes plus longues. L’utilisateur fait une recherche de manière naturelle et ne se limite pas à une expression. Au lieu d’être une succession de mots-clés, la requête devient une phrase interrogative (dans la majorité des cas). Par exemple, une requête écrite « météo Lyon » devient à voix haute « Quel temps fait-il à Lyon cette semaine ? ».

Un contenu riche : l’arme ultime en SEO

Google favorise de plus en plus la richesse d’un contenu au dépend de sa quantité. L’insertion d’un mot-clé à répétition est une stratégie qui est aujourd’hui obsolète. Favorisez l’utilisation d’un champ lexical varié et d’une sémantique riche, à la multiplication de mots-clés.

Si votre secteur vous le permet, adoptez un langage naturel et informel. Utilisez des mots-clés conversationnels. Gardez en tête que votre contenu répond à une question. Pensez à insérer plusieurs formulations de la requête ou question émise par l’internaute. Votre contenu répond aux recherches vocales tant sur le fond que sur la forme.

La recherche vocale au profit du référencement local

La commande vocale est utilisée pour des requêtes spécifiques. Elle est majoritairement utilisée chez soi, dans la rue ou en voiture. Trois typologies de recherches vocales ressortent :

  • Recherche d’informations : sur un lieu, un produit, une personnalité, un événement …
  • Indication de direction : pour se rendre dans un magasin, un restaurant, chez un proche …
  • Demande d’instructions : pour cuisiner, réparer, bricoler …

Près de la moitié des requêtes dictées sont des demandes locales. Pour répondre à ces demandes, il est indispensable de travailler votre référencement local. Google pigeon est un algorithme utilisé pour mettre en avant les résultats de recherches locales. Comme tout algorithme de Google, des bonnes pratiques sont conseillées :

  • Optimiser votre page Google My Business
  • Utiliser le champ sémantique de la ville dans votre contenu et sur les balises title
  • Utiliser une donnée structurée locale (LocalBusiness ou Organization)
  • Optimiser la version mobile de votre site

Grâce à votre adaptation, votre site est mis en avant par les moteurs de recherche sur des requêtes locales dictées oralement ou écrites au clavier.

Les featured snippets, un atout pour une stratégie de référencement vocale

Pour rappel, les featured snippets sont les positions zéro mettant en avant le contenu d’un site depuis la SERP (exemple ci-dessous).

Le featured snippet est composé d’un extrait du site. Cet extrait apporte une réponse courte et directe à la question de l’internaute. Il a pour but de répondre à sa requête depuis la page de recherche. En plus d’être dans les premières positions, il capte une part considérable de l’audience. Dans le cas d’une recherche vocale, un site doit apparaître sous la forme de featured snippet.

Vous allez me demander : mais quel est le rapport avec la recherche vocale ? C’est cet extrait qui est dicté par la synthèse vocale : en plus d’être mis en avant sur la SERP, votre site sera le seul résultat dicté par l’assistant vocal. Pensez à incorporer dans votre page, une introduction qui permet d’être adaptée à ce format.

Les limites de la recherche vocale, de nouveaux risques

Avec la recherche vocale, les mots peuvent être déformés par les assistants vocaux et générer des requêtes non désirées. Pour un nom de marque complexe, des mots-clés moins courants ou des homonymes, il est plus compliqué d’apparaître sur la SERP du premier coup. Vous m’avez comprise, la recherche vocale peut être une aubaine, mais elle comprend également des dangers qu’il faut éviter.

Rappel : optimiser son référencement à la recherche vocale

  • Travaillez la longue traîne pour répondre à des requêtes précises
  • Gardez en tête que la richesse du contenu est prioritaire sur sa quantité
  • Adoptez un langage naturel et informel
  • Insérez une introduction adaptée au format featured snippet dans vos contenus
  • Travaillez votre référencement local

Adapter sa stratégie à l’émergence de la recherche vocale ne se fait pas aux dépens de votre référencement web « classique », bien au contraire ! Il est indispensable de suivre les recommandations des moteurs de recherche pour être en accord avec leurs algorithmes. Un bon référencement naturel classique se positionnera plus facilement sur des requêtes vocales avec quelques efforts supplémentaires.

Vous avez besoin de conseils pour adapter votre stratégie SEO à la recherche vocale ?

Marion

0 Commentaires
Répondre
Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *