Publié le 9 mars 2017

    Agile Lyon 2017 : la culture à l’ordre du jour

    Intéressant cet article ?

    [Total : 0    Moyenne : 0/5]

    Le 9 février dernier se tenait à Lyon la journée Agile 2017. Organisée par le Club Agile Rhône-Alpes (CARA), cette journée est l’occasion d’assister à un ensemble de conférences et d’ateliers autour de l’agilité au sens large. Le thème de cette année était « la culture » sous toutes ses formes : la culture vs la nature, la culture d’entreprise, la culture des pays, etc.

    L’événement, relativement intimiste (150 personnes), avait lieu dans les locaux de Supinfo. Pour l’occasion, nous avions envoyé une délégation de 4 collaborateurs afin de ne pas perdre une miette de l’événement. Et le résultat était à la hauteur : comme sur la précédente édition, la qualité des intervenants et des conférences était bluffante.

    9 h, l’Agile s’éveille

    On s’est dès le départ décrassé la matière grise avec la conférence du philosophe Baptiste Canazzi  « Culture et Société : artifice ou fondation ? », épique, avec à 9h du matin des mots comme « aristotélicienne ».

    Gif

    Pas besoin de café, c’est bon, les neurotransmetteurs sont au taquet.

    10 h, retour sur les bancs de l’école

    Claire Blondel a ensuite dégoupillé la culture française, ses dangers et ses archaïsmes notamment en matière d’éducation dans sa conférence  « Une culture à reprogrammer ? ». Elle propose de « réinitialiser » la culture et l’autonomie tout autour de nous, et ce, dès l’enfance, pas seulement dans les milieux professionnels.

    11 h, l’heure de la récré avec le Playing Lean et des ateliers !

    Nous avons aussi fait la course à la Silicon Valley en travaillant notre startup dans le jeu Playing Lean. Cet atelier était un très bon moyen de mettre en application le concept du Lean Startup et ses rouages. Joué en binôme, ce serious game nous a rappelé que le développement d’une entreprise (et non de son produit) est tout aussi important dans un processus de conquête de marché.

    Un atelier sur les nudges nous a permis de comprendre qu’on pouvait faire agir les individus non plus par la contrainte, mais grâce à des procédés subtils d’engagement de l’individu lui-même.

    13 h 30, reprise collaborative

    Evie Rosset nous a donné envie de croire à nouveau dans l’humain (chapeau quand même, non mais c’est vrai quoi^^), en s’appuyant sur des éléments scientifiques et sur l’efficacité réelle des actions de coopération : Airbnb, Wikipédia, etc. Autant d’exemples qui montrent qu’un monde coopératif fonctionne. Découvrez en plus à travers le projet MAAC (Massively Accessible Actions for Change).

    14 h 30, culture d’entreprise au rendez-vous

    Une table ronde autour de la culture d’entreprise nous a permis de s’enrichir sur ce que des entreprises innovantes ont mis en place pour rendre le travail plus épanouissant. On y retient les mots clés Convivialité, Local, Ecologie, Diversité, Curiosité, Autonomie, Motivation, Transparence, Collaboration.

    Retour-Agile-Lyon_blog-JETPULP

    Emmanuel Hervé nous a prouvé qu’un groupe d’expert ‘individuels’ ne qualifie pas le groupe lui-même d’expert. Sa conférence sur l’intelligence collective nous a fait réfléchir sur la nature des tâches demandées à un groupe, quelles sont les premières clés de succès et obstacles identifiés.

    15 h 30, décollage pour le Liban

    Plongée dans la culture libanaise avec l’atelier Badak Chi, et mise en parallèle avec la France et les valeurs de l’agilité. On s’aperçoit des grandes différences qui existent entre les différentes cultures mondiales.

    16 h 30, place au jeu !

    Nous avons pour certains fini la journée sur un Scaling Ball Game, un peu désordonné mais fun, qui montrait clairement la difficulté d’un ou plusieurs groupes à s’organiser pour obtenir un système efficace. Mais on y est arrivé !

    Fin de journée : le bilan, c’est le moment (+ bonus) !

    En résumé, cet événement de qualité permet de prendre de la hauteur sur le quotidien. Le thème choisi par le CARA cette année était vaste et ses différentes facettes ont été traitées tout en réussissant à faire le lien entre elles. Ce genre de manifestation permet de replacer l’humain au centre, ce qui est également la vocation de nos métiers.

    L’Agile Lyon fait donc la démonstration que l’agilité n’est pas une question de méthode mais bien d’êtres humains dans leur diversité. Merci !

    Un petit plus sur le déjeuner, organisé par la Communauté du Goût : des produits frais, goûteux, locaux, proposés par des producteurs passionnés !

    JS

    Interview_Gaelle-Dauger_Easyparapharmacie_Blog-JETPULP
    Interview_Gaelle-Dauger_Easyparapharmacie_Blog-JETPULP
    Interview_Gaelle-Dauger_Easyparapharmacie_Blog-JETPULP
    Interview_Gaelle-Dauger_Easyparapharmacie_Blog-JETPULP
    0 Commentaires
    Répondre
    Se joindre à la discussion ?
    Vous êtes libre de contribuer !
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *