Publié le 25 janvier 2017

Interstitiels abusifs : Google commence à pénaliser les sites mobiles

Google avait annoncé durant l’été 2016 qu’il allait pénaliser les sites mobiles qui utilisent des interstitiels qui masquent une partie importante de la page mobile à partir du 10 janvier 2017. C’est désormais chose faite comme l’ont confirmé via Twitter les « Googlers » John Mueller et Gary Illyes.

La fin des interstitiels ?

Avec cette mise à jour, Google poursuit son œuvre pour faire émerger les sites les plus pertinents en tête des recherches.

Pour ce faire, le géant américain a décidé de pénaliser les pages (et non le site) qui masquent leur contenu principal avec des pop-up. Cette mise à jour n’impacte que les interstitiels et pop-up qui s’affichent directement après que le mobinaute soit arrivé des résultats de recherche de Google. Ces pages devraient voir leur positionnement chuter à compter du 10 janvier 2017.

Quels types d’interstitiels sont pénalisés ?

Google cible trois types d’interstitiels :

  • Les pop-up qui recouvrent le contenu, affichées dès le chargement de la page
  • Les interstitiels autonomes que l’internaute doit fermer
  • Les faux interstitiels, qui font croire à l’internaute que le contenu est inaccessible alors qu’il est disponible sous la ligne de flottaison

la-fin-des-interstitiels-pratiques-penalisees_blog-jetpulp

Quels sont les interstitiels tolérés ?

En revanche, certaines pratiques seront toujours tolérées :

  • Les interstitiels liés à une obligation légale (cookies…)
  • Les interstitiels permettant de se connecter à un site dont le contenu n’est pas indexable (messageries, paywall, etc.)
  • Les bannières dont la taille est raisonnable et qui sont faciles à fermer.

la-fin-des-interstitiels_pratiques-tolerees_blog-jetpulp

Vous souhaitez en savoir plus ? Vous avez vous-même recours à des publicités intrusives sur votre site ? Contactez notre équipe webmarketing pour trouver une alternative et éviter d’être pénalisé(e) !

Jordan

0 Commentaires
Répondre
Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *