Publié le 7 septembre 2017
  • Débutant
  • Business
  • Outils
  • Veille

Comment mettre en place une veille pour votre entreprise ?

Intéressant cet article ?

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Dans un précédent article, nous avons vu que la veille (ou plutôt les veilles) se faisait de plus en plus stratégique pour l’entreprise. Nous vous avons fait saliver en vous disant qu’il s’agissait d’un merveilleux outil d’aide à la décision, d’un rempart efficace contre les menaces, d’une source d’inspiration… Alléchant, mais comment en arriver là ?

Avant tout, que cherchez-vous à travers votre veille ?

200w_d (2)

N’en déplaise aux accros de la sérendipité (qui consiste à faire une découverte scientifique ou technique par hasard), pour trouver, il faut souvent savoir ce que l’on cherche. Avant de mettre en œuvre quelque action de veille que ce soit, il vous faut donc définir clairement votre objectif. Souhaitez-vous surveiller votre réputation en ligne, suivre les tendances de votre marché ou vous tenir informé•e des évolutions de votre métier ?

Identifiez vos sources d’information

En fonction de l’objectif que vous aurez choisi (ou priorisé), réfléchissez aux canaux qui vous permettront d’accéder aux informations correspondantes. Quels sont par exemple les médias ou les blogs référents dans votre secteur ? Avez-vous des homologues qui partagent des opinions intéressantes sur les réseaux sociaux ? Connaissez-vous des réseaux professionnels ou des événements qui pourraient vous favoriser des échanges instructifs ?

A quelle fréquence allez-vous effectuer votre veille ?

Ici se pose la question du temps et de l’énergie que vous êtes prêt•e à investir dans votre veille : allez-vous consacrer 1h/semaine à survoler les newsletters que vous recevez ou vous astreindrez-vous à scroller votre gestionnaire de flux RSS chaque matin ? Serez-vous le•la seul•e à effectuer ce travail ou la tâche sera-elle répartie entre plusieurs personnes et les résultats mutualisés ?

Comment rendre la veille efficace ?

Si la mise en place de cette démarche vous parait intéressante, en réalité c’est par l’analyse qu’elle vous permettra de briller. Trouver de l’information pertinente n’est que la première pierre dans la construction d’une réflexion efficace et de la prise de décisions éclairées. Aussi, ne vous limitez pas à la recherche et au stockage de contenus mais creusez les sujets pour voir comment vous – ou votre entreprise – pourriez en tirer le meilleur parti.

Avec qui partagerez-vous cette veille ?

200w_d (1)

Vous faites de la veille pour servir les intérêts de votre entreprise donc il parait logique de la partager avec ceux et celles qui servent le même projet, non ? Qu’il s’agisse de vos collaborateur•rice•s, de vos client•e•s ou de vos partenaires, il peut être intéressant de vous poser la question du partage de veille.

Par quel biais et à quelle fréquence la transmettrez-vous ?

Si vous arrivez à la conclusion que oui, ce partage est intéressant, il vous faudra déterminer par quel canal vous le ferez en fonction de la cible de ce partage et de l’investissement que vous souhaitez consentir : enverrez-vous un mail de temps en temps, une newsletter régulière ou alimenterez-vous un blog ?

Comment évaluer votre démarche de veille ?

Selon l’objectif poursuivi à travers votre démarche de veille, vous pouvez définir des indicateurs qui vous permettront de mesurer sa pertinence et éventuellement d’adapter votre pratique.

Quelques outils qui peuvent vous faciliter la veille

Si la démarche de veille reste personnelle, voici quelques outils qui complèteront ceux que nous avions cité dans notre précédent article (Mention, Scoop it, réseaux sociaux, etc.) :

Pocket

pocket-logo

Pocket est une application multi-device de type « Garder pour plus tard » : quand un contenu intéressant croise votre chemin sur le Web, vous avez la possibilité de le sauvegarder… pour le consulter plus tard, sur une interface de lecture claire et même hors ligne ! À vous les articles dans le métro ! Vous pouvez également associer des tags aux contenus que vous conservez afin de les classer et de les retrouver plus facilement. L’application dispose également d’un onglet de recommandation de contenus et est disponible sur IOS et Android.

  • Le moins : on cherche encore… peut-être la possibilité d’avoir des recommandations de contenus par thématique ?
  • Le plus : prise en main ultra simple

Inoreader

logo_mobile_large (1)

Inoreader fait partie de la famille des lecteurs RSS. A la différence de la plupart de ses concurrents, il ne se contente pas de centraliser les contenus de vos sites préférés, il permet également de trier les articles, de rechercher des informations et de les partager. Ce dernier est disponible sur Android et IOS.

  • Le moins : la lecture dans l’appli mobile
  • Le plus : les filtres et les règles (en version payante)
  • Bonus : en appuyant sur la touche Y à la lecture d’un article dans Inoreader, vous le sauvegardez dans Pocket !

Et vous ? Quels sont vos trucs et astuces pour une veille opérationnelle efficace ?

Rodolphe

Presenteisme
Presenteisme
place-de-marché-blog-JETPULP
GTM-mon-amour_blog-JETPULP2
Pourquoi-veille-strategique-entreprise_blog-JETPULP
Presenteisme
pourquoi-opter-pour-une-formation-sur-mesure-blog-jetpulp
Presenteisme
0 Commentaires
Répondre
Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *