Publié le 29 mai 2019

    PetCare : les marchés de niche

    73 milliards de dollars, c’est le montant estimé du marché de l’alimentation et des soins pour animaux domestiques dans le monde.

    Ce secteur, aussi appelé Petcare, fait rêver les entreprises qui sont nombreuses à se lancer ou à se consolider sur ce créneau. 

    Ce marché très innovant s’adapte aux évolutions de son temps. Cependant il est indispensable pour les entreprises, comme dans toute stratégie de trouver son élément différenciant : qu’est-ce que mon produit apporte de plus ? À quel besoin répond-il ?

    (Nous n’avons absolument pas usé ni abusé de jeux de mots lourds avec les animaux dans cet article #fakenews)

    Le marché du Petcare, une nouvelle poule aux oeufs d’or ?

    Une cible de 63 millions de clients potentiels, ça vous parle ?

    Ce chiffre qui donne la chair de poule n’est pas la seule raison qui fait de ce marché un eldorado pour les entreprises.

    Retour sur quelques données qui résument les caractéristiques principales du marché Petcare.

    (Source : Wamiz)

    Et on ne parle ici que de la France. Le marché des États-Unis et celui du Japon sont également impressionnants en termes de budget et d’offre.

    Une des caractéristiques de ce marché tient également dans sa diversité, avec un catalogue d’offre et de service très large : de l’alimentaire, aux jouets, accessoires, mutuelles, toilettage, garde aux médecines alternatives … Et un réseau de distribution important : animaleries, surfaces de vente, sites web spécialisés, box, applications…

    Posséder un animal peut vite coûter cher, mais comme pour un enfant, son propriétaire ne lésine pas sur la dépense pour le bien-être de son compagnon. Rien n’est trop beau pour le satisfaire !

    Connaitre sa cible ou comment prendre le taureau par les cornes !

    Mais alors, quelle stratégie faut-il adopter ?

    Étant donné la nature des prescripteurs, on peut clairement affirmer que la communication va être compliquée, non ?

    Partons du pré-requis large que la cible est un.e propriétaire d’un animal et que son entourage constitue l’audience secondaire.

    Il y a beaucoup de personas rattachés à cette cible car tous les propriétaires d’animaux ne sont pas les mêmes. Ils n’ont d’ailleurs pas les mêmes besoins et attentes…

    Il y a d’une part les propriétaires d’animaux traditionnels de type, chien, chat, poisson rouge, lapin ou hamster …

    Et d’autre part, on voit l’émergence confirmée depuis quelques années, des propriétaires de NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) tels que les lézards, les rats, les serpents, les fouines, les tortues, les araignées …

    Ils ont tous des âges différents, des CSP différentes, des budgets différents, un mode de vie différent, des habitudes d’achat différentes … bref, à part leur animal (et encore !) ils n’ont pas trop de points communs.

    Mais vous pouvez quand même trouver quelques grands profils pour commencer à trouver une façon de communiquer avec eux.

    Faire de la stratégie de niche son cheval de bataille !

    Le marché du secteur animal est très vaste mais constitué de plusieurs niches, à vous de trouver la vôtre :

    1° Admettons par exemple que vous produisez de la nourriture pour animaux :

    Pour tous ou juste les chats ? Cette alimentation est-elle bio ? Est-ce préparé en France ? Est-ce moins cher ?

    Tout un éventail de caractéristiques différenciantes à développer.

    2° Ensuite, votre stratégie :

    Que voulez-vous mettre en avant ? Où vous voyez-vous dans 3 ans ? Quelles sont les perspectives d’évolution de votre offre/catalogue ?

    Et si vous tentiez la stratégie de niche ?

    La stratégie de niche pour une marque consiste en la segmentation plus profonde de votre offre, c’est en quelque sorte une sous-sous partie de l’offre de base.

    Cela permet de bénéficier des avantages de la spécialisation et de trouver un marché moins concurrentiel. Ainsi la marque peut plus facilement générer du trafic organique par exemple.

    L’intérêt de cibler une niche en marketing est de pouvoir communiquer de manière très spécifique à un groupe restreint de consommateurs.

    Ainsi, une personne désirant créer un site internet pour vendre de l’alimentation animale s’adresserait à une audience très large et devrait faire face à une forte concurrence.

    L’approche de niche pousserait plutôt à créer un site internet non pas sur l’alimentation en général, mais sur « l’alimentation biologique fabriquée en France pour votre chat ».

    Ainsi, la nouvelle marque s’adresse à un public plus ciblé, et ce positionnement plus expert lui permet de toucher un public spécifique, que les grands acteurs ne vont pas aller chercher.

    C’est ici toute la magie de la stratégie de niche !

    Bien entendu, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg de la mise en œuvre de cette stratégie. Il faudra ensuite compter sur le content, le social media, le SEO, SEA … enfin tous ces leviers qui pourront vous accompagner !

    À suivre dans les prochains articles !

    Marie

    Consultante stratégie digitale
    0 Commentaires
    Répondre
    Se joindre à la discussion ?
    Vous êtes libre de contribuer !
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *